Sur le Web, ces 30 derniers jours

mercredi 28 août 2019

  • Georges Sand, la liberté d'aimer
    Po'ART & Les Ateliers Sinople 127 avenue de la gare à Pernes les Fontaines Tel. 06 64 70 00 47 /04 90 40 01 71 Pour la rentrée littéraire de septembre, propose Le vendredi 20 septembre 2019 à 20h15 une soirée inédite intitulée : Georges Sand, la liberté d'aimer Soirée réalisée et présentée par (...)

lundi 26 août 2019

  • Jeux de mots tirés par les cheveux ?
    « joindre le zeste à la scarole ». nous a scandé Richard un soir de réunion pour préparer la prochaine exposition. Évelyne a réalisé les illustrations des jeux de mots approximatifs jailli des échanges jubilatoires, avec Richard Les œuvres déjantées d'Évelyne présentées à l'exposition « Esprits mobiles (...)

Filtre

Tous les articles syndiqués

Brèves

Pourquoi peindre ?

mardi 18 septembre 2007

Mettre de la couleur en taches sur une surface humide : plaisir du contact, surprise du résultat, construction où jouent hasard, nécessité, critique, inquiétude.

Utiliser le pastel qui glisse sur le papier mouillé, c’est encore frotter d’ocre le flan bombé de la parois calcaire dans la grotte.

Prendre ce que l’on aime en regardant autour de soi. Saisir toutes les propositions, paysage, maison, étal, souvenir. Les monter pour les introduire : fenêtres, reflets, miroirs, vitres, images multiples.

Garder à l’esprit que la photo fera plus ressemblant, l’intention plus navrant, la belle rencontre ou la ligne facile plus écœurant. Eviter de provoquer l’ennui.

Et faire, avec ses envies, les risques acceptés, les erreurs les limites et les insuffisances reconnues, comme pierres de base.

Jicé